PÉTITION

Au Secrétaire Général de l'ONU : Dites STOP à la tragédie des enfants défigurés par le noma.

"Nous demandons que la lutte contre le noma soit inscrite à l'ordre du jour de l'assemblée générale de l'ONU, et qu'une résolution contraignante soit adoptée sur l'éradication définitive de cette terrible maladie causée principalement par la malnutrition "

La chose la plus effrayante à propos du noma ?? Il est totalement imprévisible, et il peut s'attaquer à tout enfant âgé de 0 à 6 ans mal-nourris ou vivant dans les conditions de pauvreté extrême. Selon un rapport de l'OMS, 140 000 nouveaux cas sont détectés chaque année. En l'absence de traitement rapide, le noma est mortel dans 90% des cas et laisse les survivants dans un état de mutilation insoutenable.

Le Noma fait partie des maladies négligées. Éradiqué totalement en Europe au début du 20ème siècle, il est aujourd’hui essentiellement présent dans les pays défavorisés et tout particulièrement en Afrique. Il est aussi nommé « maladie de la pauvreté ».

Heureusement qu'on peut prévenir, guérir ou éradiquer le noma avec des moyens simples et peu coûteux (campagnes de sensibilisation aux facteurs de risque, détection précoce de la maladie, prise en charge adaptée des victimes, lutte contre la malnutrition chez les enfants de moins de 6 ans, lutte contre la pauvreté).

Il est indispensable que chaque pays, chaque ministère de la santé ait un plan national opérationnel qui puisse mener des campagnes nationales, à grande échelle, de formation d'agents de santé et de sensibilisation sociale tout en encadrant et coordonnant toutes les actions de lutte. À terme, le renforcement des capacités nationales permettra d'obtenir des résultats durables dans l'élimination du noma.

Vues les nombreuses priorités de ces dernières années, l'ONU n'agira pas sur ce dossier sans une pression internationale. Des responsables politiques reconnus, des célébrités telles que Samuel Eto'o, Roger Milla et des hautes personnalités ont déjà rejoint cet appel -- Si nous recueillons des millions de signatures et les remettons en fanfare au siège de l'ONU à New York avant juin 2017, notre mouvement peut mettre le noma à la une des médias internationaux. Ceux-ci alerteront les chefs d'Etats dont la quasi totalité ignore encore l'existence de ce fléau lié à la misère profonde, et ils n'hésiteront probablement pas à inscrire l'éradication définitive du noma à l'ordre du jour de la 72 ème session de l'assemblée générale de l'ONU qui se tiendra en septembre 2017.

Le Secrétaire Général de l'ONU peut prendre cette décision aujourd'hui d'un trait de plume. Il semble évident qu'une maladie aussi terrible et horrible qui attaque des enfants sans défense doit être éliminée totalement de la surface de terre! Signez maintenant et diffusez tout autour de vous pour faire entendre un immense appel international ..

Mais nous devons agir VITE -- toute personne aimant les enfants doit se faire entendre (c'est-à-dire...tout le monde!!!). Signez et partagez sur Facebook, Twitter, WhatsApp, partout.

Avec espoir et détermination.